Du Néolithique aux Romains

Bref historique de Gandumas du Néolithique aux Romains

Cette église se situe dans un village occupé par l’homme depuis le néolithique (9000 av JC). La tribu celte des Pétrocores s’y installa au Ve siècle av JC. Elle y construisit un camp de retranchement de plusieurs hectares, entouré de murs de 6 à 8 mètres de haut. Des fouilles entreprises de 1880 à 1883, par des membres de la Société historique et archéologique du Périgord, apportèrent les preuves de la longue implantation de l’homme sur ce site.

Le nom du village est d’ailleurs composé de deux toponymes celtes (gaulois) qui signifient lieu élevé. Il est vrai que le village culmine à 250 mètres d’altitude.

Puis vint la conquête romaine et après bien des troubles, les vainqueurs imposèrent au pays la fameuse « Pax Romana » (52av JC).

A Gandumas la vie continua et une nouvelle société née de la fusion des Gaulois et des Romains vit le jour.

Ce lieu de vie, comme tant d’autres en Périgord, vit au fil du temps se succéder plusieurs religions. Tout d’abord la religion des Celtes menée par les druides. Puis, le panthéon romain triompha. Comme les romains, considéraient les druides comme des fauteurs de troubles potentiels, ils les pourchassèrent sans relâche. Privée de ses guides spirituels, la religion celtique s’affaiblit et disparut progressivement. Seuls les cultes liés à la nature, se maintinrent en milieu rural.